Brèves

C'est la semaine de l'e-santé

Mon dossier me suit partout - partager vos données de manière sécurisée peut vous sauver la vie

Du 18 au 21 juin 2018, c’est la semaine dédiée à l’e-santé à Bruxelles. Objectif : sensibiliser les Bruxellois aux bénéfices du partage sécurisé de leurs informations de santé et insister sur l’amélioration de la qualité des soins et de la prise en charge.

Pour participer à cette semaine d’e-santé, n’hésitez donc pas à partager vos données de santé. Cela peut vous sauver la vie !

Pour en savoir plus, consultez le site : https://reseausantebruxellois.be

Tendance à la hausse pour les investissements étrangers à Bruxelles

Les investissements étrangers à Bruxelles ces 5 dernières annéesAu cours de ces cinq dernières années les investissements étrangers à Bruxelles affichent une courbe globalement positive. On enregistre un fléchissement en 2017 qui n’inverse pas la tendance. 37 investissements pour l’année écoulée, c’est nettement au-dessus de la moyenne de la période 2013-2017 qui est de 32.

La Région bruxelloise connaît un développement important du secteur des services, c’est une tendance générale et renforcée pour Bruxelles de par la contrainte territoriale à ses 19 communes historiques qui empêche la Région dont la densité de population est croissante d'étendre ses zones d'activité en son sein. Peu de plans industriels qui mettent en œuvre des outils de production importants et engendrent immédiatement des embauches massives, mais bien des projets qualitatifs diversifés. Il s’agit là d’une réalité structurelle très spécifique pour Bruxelles qui rend les comparaisons avec les deux autres régions peu pertinentes.

Notre économie urbaine et de services attire des investissements qui engagent un processus de développement progressif. Les entreprises démarrent avec une moyenne de 4.3 emplois et passent à plus d’une trentaine en moyenne après cinq ans.

Les investisseurs sont-ils satisfaits d’avoir choisi Bruxelles ?

En mars dernier Hub.brussels a conduit une enquête de satisfaction auprès 40 entreprises étrangères établies à Bruxelles depuis 1 à 5 ans. Les entrepreneurs interrogés accordent une note moyenne de 7/10 à Bruxelles. En moyenne 35 collaborateurs supplémentaires ont rejoint ces entreprises dans les 5 années qui ont suivi leur installation.

---

* Graphique selon les données publiées dans le "Baromètre de l'activité belge" par EY

La Ministre fédérale de la santé n'a pas voulu hier ce qu'elle regrette aujourd'hui

(Réaction de Cécile Jodogne suite à la sortie médiatique de la Ministre de la santé fédérale – Le Soir, RTBF, ...)

Certes, la concertation entre 8 Ministres de la santé n’est jamais simple et beaucoup de choses peuvent être améliorées. Mais j’aurais aimé que la Ministre fédérale fasse preuve d’un peu moins de mauvaise foi dans le choix de ses exemples.

Elle évoque l’échec du Plan alcool qui, selon elle, serait dû au fait que les entités fédérées ne souhaitaient pas investir en prévention. C’est tout le contraire ! Les entités fédérées, dont la Commission communautaire française, investissent dans différents projets de qualité tels que le Réseau « Jeunes, alcool et société » ou encore le site « Aide alcool en ligne ».

Mais une politique intégrée de lutte contre la consommation excessive doit aussi passer par des mesures plus globales telles qu’une réglementation efficace de la publicité, l’interdiction claire de la vente aux mineurs ou encore la suppression des distributeurs automatiques.

Le Conseil supérieur de la santé rappelle ces éléments de bon sens dans son dernier avis. Et ces mesures, c’est bien la Ministre fédérale qui n’en a pas voulu !

Cécile Jodogne,
Ministre bruxelloise de la santé

Networking event

Discours de Cécile Jodogne lors du Networking event organisé aux Halles Saint-Géry dans le cadre des Exporters daysCe jeudi 7 juin en fin de journée, les Halles Saint-Géry accueillaient tous les acteurs du commerce extérieur bruxellois pour un « Networking event » organisé à l’occasion du retour à Bruxelles des attachés économiques et commerciaux.

La secrétaire d’Etat a tenu à souligner lors de son allocution d’accueil la notoriété acquise par Bruxelles à l’étranger : économie urbaine et ouverte, culture entrepreneuriale enrichie de la diversité de sa population et produits phares devenus véritables icônes du goût et du luxe.

Cécile Jodogne a aussi souligné devant les invités combien le rassemblement sous un même toit des services aux entreprises bruxelloises avec la mise en place de hub.brussels est un plus pour les entrepreneurs. Elle a aussi rappelé combien les aides financières à l’exportation, optimisées, correspondent mieux aux besoins des entreprises.

LES ENTREPRISES BELGES ET LA DURABILITÉ : UN PROJET EN COURS

07.06.2018 - Source ING

Affichant un score moyen de 6,4/10 en matière de durabilité, les entreprises belges reconnaissent qu’elles ont encore beaucoup de chemin à parcourir. Les perspectives sont toutefois prometteuses.

De nombreuses entreprises indiquent qu’elles pensent que la durabilité aura de plus en plus de poids sur le plan stratégique et qu’elles ont l’intention d’accorder plus d’attention à ce domaine, même si leur budget reste inchangé. Telles sont les principales conclusions d’une nouvelle étude sur le positionnement et la performance des entreprises belges du point de vue de la durabilité que l’Antwerp Management School (AMS) a conduite en collaboration avec ING Belgique.

Lire l'article en ligne

Près d'un emploi sur trois dépendant de la création de valeur liée à l'export

BRUXELLES 06/06/2018 15:28 (BELGA)

Près d'un travailleur sur trois (1,36 million de personnes environ) en Belgique est directement lié à la création de valeur à l'export, selon une analyse d'ING quant à l'impact possible d'une guerre commerciale sur la demande extérieure, l'activité économique et l'emploi en Belgique.

Selon une étude de l'université de Louvain (KUL), 150.000 emplois sont directement liés aux exportations vers les Etats-Unis. Depuis quelques mois, les milieux économiques redoutent une guerre commerciale en raison des mesures protectionnistes engagées par le président américain Donald Trump. L'an dernier, la Belgique a exporté des biens et services d'une valeur représentant 85,1% de son PIB. En Europe, seuls Malte, l'Irlande, la Slovaquie et les Pays-Bas exportent pour une valeur supérieure à leur PIB. La Belgique est par ailleurs très éloignée des grandes économies européennes comme la France, le Royaume-Uni, l'Italie ou l'Allemagne. "La Belgique est donc une économie très ouverte et très dépendante de la demande extérieure", explique-t-on chez ING. "Lorsque des pays prennent des mesures protectionnistes, les exportations deviennent plus chères pour la Belgique et la demande pour des produits belges baisse." En 2000, la Belgique exportait pour 71,9% de son PIB. Cette part a augmenté de près de 15 points de pourcentage en 18 ans à peine. (INT, ECO, NAJ, DEF, FEJ, fr)

Recrutements en vue au SPFB

Service public francophone bruxellois - fonction publiqueLa fonction publique du SPFB (Service public francophone bruxellois) connaît des mouvements importants pour la mobilité interne de son personnel. Cet organisme qui tient une place de premier rang dans les services rendus aux bruxellois dans le domaine social, de l’éducation, de la culture et de la santé, intègre un nouveau cadastre des fonctions.

Il s’agit d’un préalable à la mise en place du futur plan du personnel d’application en 2019 qui doit répondre aux nouveaux besoins de l’administration à la suite notamment de la VIème réforme de l’Etat.

Ce ne sont pas moins de 44 postes qui sont à pourvoir au sein du Service public francophone bruxellois. 33 nouveaux emplois vont être créés et 11 postes vacants à la suite des mouvements naturels vont faire l’objet d’un recrutement.

Pour répondre à ses besoins l’administration compte surtout sur la mobilité interne. Les recrutements externes éventuels ou consécutifs à ces attributions de postes se feront via la filière habituelle de recrutement du Selor.

Une vingtaine de collaborateurs viendront renforcer au niveau 1 les services centraux et les sites d’enseignement. Les autres engagements se feront pour les niveaux 2 et 3, en ce qui concerne les gradués et les assistants administratifs ou techniques.