Brèves

Adapter l’offre des services ambulatoires pour mieux répondre aux besoins en soins palliatifs

Adapter l'encadrement législatif des soins palliatifs pour répondre à une prise en charge extra-hospitalière des patientsLe secteur des soins palliatifs doit répondre à une demande qui ne concerne plus seulement la fin de vie. Quand la médecine curative n’est plus la seule voie pour traiter la maladie et les pathologies, les soins palliatifs peuvent apporter un dispensable soutien, au patient et à son entourage.

La Ministre de la Santé Cécile Jodogne a proposé mi-mai à ses collègues du gouvernement francophone bruxellois l’adoption d’un avant-projet de loi modifiant plusieurs articles du décret du 5 mars 2009.

Elle veut de cette manière adapter la législation à l’évolution de la réalité des besoins en Région bruxelloise en même temps que de répondre aux nouvelles pratiques administratives consécutives à la VIème réforme de l’Etat.

Un des axes principaux de cette adaptation du décret du 5 mars 2009 est l’élargissement du champ d’intervention des prestataires à l’accompagnement du patient en soins palliatifs dans le cadre du domicile. L’objectif est de mieux répondre aux besoins des malades de longue durée.

Les lieux d’hébergement ou d’accueil extrahospitaliers sont aussi reconnus comme tels pour accueillir une prise en charge multidisciplinaire de soins palliatifs.

Les missions sont également réorganisées et regroupées de manière plus logique et structurée et correspondent mieux à la nouvelle définition.

Rencontre avec le Vice-Maire du District de Columbia

Cécile jodogne, intervention lors d'une rencontre organisée avec les autorités de Washington DCA l’occasion d’une rencontre officielle avec Kevin Donahue, le Vice-Maire du District de Columbia, la secrétaire d’Etat Cécile Jodogne a rappelé l’importance de confirmer et de renforcer le partenariat, tant en matière socio-économique qu’en matière de développement urbain, qui lie la Région bruxelloise avec ce District au statut si particulier.

En 2011 la Région bruxelloise avait renouvelé son partenariat avec le District de Columbia. Et c’est dans ce cadre que des discussions concernant l’environnement et l’éco-construction, le tourisme, la sécurité et la mobilité ont été poursuivies.

L’un des points importants cette réunion concernait le développement exemplaire par Washington DC d’une plateforme smart cities d’évalutation des politiques menées et d’assistance à la décision en matière de gestion urbaine et mobilité natamment.

Le Ministre-président Rudi Vervoort a de son côté confirmé le partenariat en matière de tourisme d’affaires.

QuickLyric nous enchante

Une belle étape franchie vers le succès par QuickLyrics

QuickLyric, c’est la bonne idée de Guillaume Hachez, étudiant-entrepreneur, suivie de la bonne rencontre avec Ludovic Urbain, consultant en informatique. LaLibre.be de ce jour souligne cette belle première étape vers le succès : plus d’un million de téléchargements de cette application qui affiche instantanément les paroles de la chanson que vous écoutez. Vingt langues sont disponibles, l’ambition internationale est évidente pour cette jeune pouce qui a germé à Molengeek. En septembre dernier QuickLyric accompagnait la mission économique que je présidais dans la Silicon Valley. Ces premiers pas au cœur du pôle technologique mondial ont été l’occasion idéale pour Quicklyrics de profiter des services du hub digital développé par Brussels Invest & Export  et du pavillon bruxellois au salon TechCrunch Disrupt, l’un des plus grands rendez-vous international dans la présentation des nouvelles startups et produits technologiques.

SchaerbeeKWA, rencontre artistique au cœur de la cité

Fête schaerbeek WA à l'hôtel de villeL’hôtel communal de Schaerbeek était “the place to be”, ce dimanche 6 mai. De nombreux artistes étaient venu présenter leurs créations provenant d’environ 45 associations de la commune.

Concerts, théâtre, slam, breakdance, performances, projections, expositions, ateliers, animations, espace créatif pour les enfants, etc., ce sont pas moins de 400 jeunes et moins jeunes qui se sont produits dans la salle des mariages, la salle des guichets, le bureau des échevins et même celui du bourgmestre.

Fête schaerbeekWA à l'hôtel de ville

Pour aboutir à cette journée de fête, 6 mois de répétitions auront été nécessaires et le résultat est à la hauteur du travail accompli : celui-ci, mené par des associations socio-culturelles, avait pour objectif de favoriser la libre expression par la pratique d'un art. “Nous avons eu le plaisir de partager ensemble des moments de poésie, d’émotion, de création, de convivialité et d’échange” s’est enthousiasmée  Cécile Jodogne.

Fête schaerbeekWA à l'hôtel de villeParmi les arts présentés, le slam, une poésie urbaine dont les participants  inscrits à des cours d’apprentissage du français se sont emparés. L’occasion de prendre confiance et de faire le plein d’assurance… le contentement fut au rendez-vous! Ce n’est pas tous les jours qu’on a l’honneur d’être accueilli dans le bureau du bourgmestre!

“Je suis ravie de cette initiative qui ait permis d’ouvrir les portes de l’art au-delà des associations pour en faire profiter largement les schaerbeekois. Et pour le grand public, c’est aussi l’occasion de découvrir chaque recoin de l’hôtel communal devenu pour quelques heures, le carrefour de la création citoyenne schaerbeekoise”, conclut Cécile Jodogne.

Fête schaerbeekWA à l'hôtel de ville

Le SIAMU recrute

SIAMU - Service d'incendie et d'aide médiclale urgente de la Région de Bruxelles-Capitale

Plusieurs appels à candidatures ont été publiés ce 10 avril 2018 au Moniteur belge. Le Service d’Incendie et d’Aide Médicale Urgente de la Région de Bruxelles-Capitale recrute trois officiers chefs de département et deux directeurs chefs de service.

Officiers-chefs de départements

Les candidats doivent compter au moins neuf années d'ancienneté dans le cadre supérieur au sein du SIAMU ou d’une zone de secours du pays au minimum de catégorie 3 et disposer du brevet OFF3.

Les mandats sont à pourvoir pour les départements « Opérations », « Prévention » et « Préparation ».

Les candidatures doivent parvenir au SIAMU pour ce 15 mai 2018 au plus tard et la procédure de candidature exige la remise préalable d’un plan de gestion.

Toutes les informations utiles pour introduire votre dossier en suivant ce lien.

Directeurs chefs de services

Les candidats doivent être diplômés de l’enseignement supérieur universitaire et compter au moins neuf années d’ancienneté au niveau A ou équivalent et six ans dans une fonction dirigeante.

Les deux mandats sont à pourvoir pour les services GRH et administratifs transversaux d’une part et pour les services finances-budget, IT et logistique d’autre part.

Les candidatures doivent parvenir au SIAMU pour ce 15 mai 2018 au plus tard et la procédure de candidature exige la remise préalable d’un plan de gestion.

Toutes les informations utiles pour introduire votre dossier en suivant ce lien.