Images du jour

Image du jour

"Il y a exactement un an, nous étions réunis, rassemblant pour la première fois les équipes d'Atrium, d'Impulse et de Bruxelles Invest & Export autour d'un drink convivial. A cette occasion, j'avais dit - et je me paraphrase - : "dans un an, nous lèverons à nouveau notre verre, ici-même, pour célébrer l'accomplissement de ce grand chantier d'intégration"." Tels furent les propos réjouissants de Cécile Jodogne ce mercredi midi, lors de la réception du Nouvel an en compagnie des collaborateurs d'hub.brussels. 

La secrétaire d'Etat en charge du Commerce extérieur a également tenu à rappeler que c'est grâce au dévouement de chacun que le délai a pu être respecté, tout en précisant que même si le gros oeuvre a été réalisé dans les temps, il reste des travaux de finition. 

Madame Jodogne s'est également exprimée sur le fait que la négociation avec le fédéral par rapport au maintien du statut diplomatique se poursuivait, pour que les attachés économiques et commerciaux (AEC) puissent, eux aussi, intégrer l'agence en bonne et due forme. 

Par ailleurs, une série de procédures et de méthodologies à peaufiner suivront. Elles permettront aux différents collaborateurs de se concentrer - de la façon la plus efficace possible - sur leur métier de base qu'est l'accompagnement et le conseil aux entrepreneurs et commerçants présents et futurs sur le territoire bruxellois

"D'ici peu, nous nous réjouirons d'aboutir à un hub.brussels cosy, accueillant et pleinement fonctionnel", a-t-elle ajouté. 

Au niveau des défis en lien avec le commerce extérieur, Cécile Jodogne compte dorénavant sur la nouvelle agence pour continuer à relever les défis en la matière : "je suis convaincue que les compétences fusionnées des trois organismes composant hub.brussels permettront d'offrir un accompagnement encore mieux coordonné aux investisseurs étrangers et aux exportateurs bruxellois".

C'est donc un travail sur le long terme qui nécessite patience, détermination, enthousiasme et volonté. Pour y arriver, il restera à fixer les objectifs, guider et rester à l'écoute de tous, tout en offrant les moyens humains et financiers permettant de répondre aux exigences de l'efficacité, de la transparence et de la bonne gouvernance.

Ce matin, Cécile Jodogne s'est rendue à l'inauguration de l’école La Vallée, une école schaerbeekoise d’enseignement spécialisé primaire de types 1 et 2 (pédagogie adaptée à l’autisme) qui accueille environ 150 élèves répartis en 11 classes. 

Les infrastructures permettent le déploiement de cours et de projets particuliers tels que la diminution du bruit, la réduction des déchets, le bien-être…

Des sorties scolaires sont organisées ainsi que des classes vertes afin de permettre à tous les enfants de devenir des citoyens responsables.

Plusieurs projets sont en cours pour les années à venir tels que permettre à chaque enfant de trouver sa place selon ses besoins spécifiques, développer l'enseignement de type 1 & 2, promouvoir les intégrations avec l'enseignement traditionnel schaerbeekois, préparer le déménagement sur le site Chazal de la future école de La Vallée et enfin, développer les liens avec les parents, les partenaires extérieurs, PMS et PSE.

De gauche à droite sur la photo : Georges Verzin, conseiller communal et ancien échevin de l'instruction - Etienne Noël, échevin de l'emploi - Michel De Herde, échevin de l'enseignement communal - Sadik Köksal, échevin de la culture et Cécile Jodogne, Ministre et Secrétaire d'Etat. 

Ce midi, la secrétaire d'Etat en charge de la luttre contre l'Incendie et l'Aide Médicale Urgente s'est rendue à l'Etat-Major afin de présenter ses voeux pour 2018 aux agents opérationnels et administratifs. "Qui dit nouvelle année, dit nouvelles perspectives et c'est précisément ce que je vous souhaite, ainsi qu'à vos familles et à vos proches. Une année remplie de bonheur, d'amour et de succès". Cécile Jodogne est également revenue sur la réforme qui entrera en vigueur le 1er mars prochain. L'occasion de rappeler également que 1200 agents permettent d'assurer 24h/24h un service primordial pour la sécurité et la santé de près de 1.200.000 Bruxellois et de 400.000 navetteurs. Et la secrétaire d'Etat de rappeler que ce n'est pas moins de 240 interventions qui ont lieu chaque jour sur un territoire urbain très dense. "Je tiens sincèrement à vous remercier pour votre professionalisme dans le cadre de ces nombreuses interventions", a-t-elle souhaité rappeler. 

Plus d'info concernant la réforme :

Réception du Nouvel an à l'intention des fonctionnaires de la CocofFin de matinée, s'est tenu le drink annuel du Nouvel an offert aux membres de l'administration du SPFB (Service Public Francophone Bruxellois) par la Ministre en charge de la fonction publique au gouvernement francophone bruxellois Cécile Jodogne. La Ministre a saisi cette occasion pour rappeler ses priorités et pour remercier les différents membres de l'administration - dans leurs titres et fonctions - pour le travail accompli en 2017, tant dans le service de la santé qu’au sein de la direction d’administration des ressources humaines. "Vos efforts auront contribué à mettre en œuvre, non seulement des politiques de santé essentielles pour les bruxellois francophones, mais aussi diverses mesures de fonction publique au bénéfice des agents de la Commission communautaire française", a-t-elle tenu à préciser. 

Cécile Jodogne a par ailleurs souligné qu'elle proposera au gouvernement la semaine prochaine la désignation des services, acteurs et réseaux qui implémenteront le nouveau plan stratégique de Promotion de la santé 2018-2022. 

Enfin, la Ministre a également tenu à remercier tous les services transversaux de l'administration qui s'emploient au quotidien à faire fonctionner l'institution. 

J’accueillais ce vendredi 15/12 les diplomates belges de retour en Belgique pour quelques jours dans le cadre des Journées diplomatiques. Je tiens à saluer le travail des ambassadeurs qui a contribué au succès des différentes missions économiques bruxelloises.

« Dans les contacts avec les autorités sur place, les ambassadeurs réalisent un important travail afin que les rencontres officielles se déroulent dans les meilleures conditions. En cela, ils facilitent la bonne conduite du volet économique des missions et permettent à nos entreprises exportatrices de rentrer en contact avec les bonnes personnes » précise la secrétaire d’Etat au Commerce extérieur.

En ce qui concerne l’année qui s’annonce, Cécile Jodogne a conclu en ces termes : « J'espère que ce moment vous aura permis de faire plus ample connaissance et d'échanger un maximum, notamment au sujet de nos missions économiques prévues en 2018 qui se dérouleront entre autres au Sénégal, en Tunisie, en Chine, aux Etats-Unis, en Argentine, en Uruguay, au Cameroun, au Maroc et en Inde».

 

C'est vêtu de leurs uniformes respectifs que les hommes du feu et les ambulanciers ont fêté ce vendredi matin la Sainte-Barbe dans la grande cour de la caserne Etat Major des pompiers de Bruxelles.

Comme chaque année, cette cérémonie rendant hommage à la patronne, modèle et protectrice des pompiers, s'est célébrée en plusieurs étapes : l’hommage aux pompiers disparus, la remise de décorations honorifiques, souvenirs, jubilaires et le dîner avec l’ensemble des pompiers et leurs invités.

Ce fut aussi l'occasion pour Cécile Jodogne, secrétaire d’Etat en charge du Service d’Incendie et d’Aide Médicale Urgente de parler des projets en cours, et notamment de la mise en place dès mars 2018 de la Réforme du Siamu 

Un maximum de moyens sont débloqués et de nombreux efforts sont consentis chaque jour pour clarifier au mieux le travail de chacun à tous les niveaux.

---

Photo : Tanguy Dubus de Warnaffe, chef de corps des pompiers bruxellois accompagné par Eugène Beyaert, président de l'amicale des anciens sapeurs-pompiers de la RBC. 

Le «Musée L», nouveau musée universitaire de Louvain, a été inauguré hier mardi 14 novembre en présence de S.A.R. la Princesse Astrid. Cécile Jodogne figurait parmi les invités d’honneur et ce fut pour l’ex-étudiante en géographie et en économie de l’UCL une redécouverte toute singulière de l’ancienne bibliothèque des sciences, l’un des plus anciens bâtiments de la cité universitaire.

À l’heure où les transformations technologiques interrogent nos cultures et appellent à de nouveaux fondements civilisationnels, la vocation muséale de «Musée L» est de susciter les interrogations et de rendre vivantes les cultures dans leurs diversités et histoires. Objets, œuvres et inventions se côtoient et nous révèlent l’humanité du créateur et de l’inventeur.

«Musée L» vous invite à une déconnexion en contemplant les inventions de tous les temps : comme le sentiment d'être présent au passé de l'humanité. 

Ces 18 et 19 novembre « Musée L » ouvrira ses portes au public avec pour « guideline » : « ouvrez les yeux, tendez l’oreille, éveillez vos sens… ». Toutes les animations, d’une durée de 15 à 30 min, sont sans réservation. L’accueil du public est organisé selon l’ordre d’arrivée (places limitées). Info : publics@museel.be / 010 47 48 41 – site : http://www.museel.be/fr/