Dans les médias

Extrait de l'article de SudPresse de ce vendredi 23 juin 2017

Lutter contre les inégalités de santé liées au genre, promouvoir la santé des femmes ou encore favoriser une alimentation équilibrée: ces engagements font partie des priorités du premier Plan bruxellois de promotion de la santé pour 2018-2022, a indiqué jeudi la ministre régionale de la Santé Cécile Jodogne (DéFI). Les appels à candidatures et à projets à destination du secteur ont été envoyés le 15 juin dernier et seront clos le 15 septembre.

23/06/2017

Extrait de l'article paru dans le Trends/Tendances de ce 22 juin 2017

«Nous sommes effectivement un facilitateur de contacts, confirme Cécile Jodogne, la secrétaire d’Etat au Commerce extérieur pour la Région de Bruxelles-Capitale, et personnellement, j’ai été frappée par le nombre de Coréens présents à chaque événement organisé par la mission à Séoul, et surtout par la qualité des participants. Cela dit, les choses sont maintenant entre les mains de nos entreprises et c’est à elles de concrétiser leurs projets. Mais le bilan global de la mission princière en Corée du Sud est évidemment positif ( lire l’encadré « Quinze contrats et une cité digitale » ) et je suis fière d’avoir pu être – et de pouvoir être encore à l’avenir – un accélérateur de rencontres pour les sociétés bruxelloises que je représente.»

22/06/2017

Extraits de l'article paru dans Trends/Tendances de ce 22 juin 2017

[…] Plus concrètement, un partenariat a, par exemple, été signé entre la Seoul Business Agency et Brussels Invest & Export pour renforcer le projet du futur Media Park à Schaerbeek. […] Loin d’être un « ghetto techno », la Digital Media City de Séoul est un espace vivant qui comprend aussi des commerces, des parcs et des logements. Exactement ce dont rêve Cécile Jodogne, la secrétaire d’Etat bruxelloise au Commerce extérieur, avec le projet de Media Park actuellement en gestation.

Prévu sur 20 hectares à Schaerbeek, ce site dédié aux nouvelles industries audiovisuelles abritera entre autres les futurs sièges de la RTBF et de la VRT qui devraient y emménager en 2021 si tout va bien. Dans la foulée, d’autres acteurs des médias comme la chaîne BX1, le cluster Screen Brussels, mais aussi des écoles de cinéma et de l’audiovisuel, devraient rejoindre le site qui sera finalisé à l’horizon 2030.

Comme la Digital Media City à Séoul, le Media Park bruxellois accueillera des espaces verts, des commerces et 3.000 logements, histoire de mieux intégrer le projet dans la ville. «Bien sûr, nous ne ferons jamais à Bruxelles l’équivalent de l’actuelle Digital Media City coréenne, reconnaît Cécile Jodogne, mais l’exemple de Séoul est inspirant et cet accord de partenariat nous permet déjà
d’échanger des idées et du savoir-faire, ce qui nous offrira l’opportunité d’attirer peut-être un jour des investisseurs coréens au coeur de L’Europe. Car, à terme, le Media Park sera lui aussi un écosystème dynamique qui devrait séduire les entreprises étrangères.»

22/06/2017

Extraits de l'article paru dans Le Vif du 21 juin 2017

[…] Les deux casernes de protection civile maintenues sont celles de Brasschaat (Anvers) et Crisnée (Liège). La caserne de Liedekerke (Brabant flamand), la plus proche de Bruxelles, disparaît. Autant dire qu'avant de voir les véhicules et les équipes de la protection civile débouler à Bruxelles, il faudra patienter entre 1h30 et 2h30.

[…] "Il est incompréhensible que la zone urbaine la plus importante du pays ne dispose pas d'une caserne ! " rétorque la secrétaire d'Etat bruxelloise de la Lutte contre l'incendie et de l'Aide médicale urgente, Cécile Jodogne (DéFI). Légalement, c'est en effet la protection civile qui est chargée de procéder à l'analyse approfondie des agents toxiques et d'assurer la décontamination de la population, des véhicules et, dans certains cas, du personnel de secours. […]

 

21/06/2017

Extraits de l'article paru dans la DH ce 19 juillet 2017

[…] L’ensemble des exportations de la Région représentait 15 % du total belge en 2013, soit environ l’équivalent de la Wallonie. Ce pourcentage représente 48 milliards d’euros. Ce phénomène peut s’expliquer selon plusieurs raisons. […] La situation géographique et le prestige de la Région ont aussi une part d’importance même si elle n’est pas quantifiable.

[…] L’importance de la notoriété est d’ailleurs un élément essentiel, que cela soit pour l’exportation ou pour la recherche de nouveaux investisseurs. “Il y a plusieurs facteurs positifs, comme la qualité de notre main-d’œuvre qui est multiculturelle, diversifiée et innovante. Ici, je pense à toutes ces start-up que nous soutenons. Mais je pense que l’atout majeur, que ce soit pour exporter nos services et produits ou pour attirer des investisseurs, c’est notre notoriété” , décrit Cécile Jodogne, la secrétaire d’État bruxelloise en charge du Commerce extérieur et investissements (DéFI). Elle était d’ailleurs la semaine dernière en mission économique en Corée du Sud pour promouvoir l’économie bruxelloise.

 

19/06/2017

Information parue sur LaLibre.be ce 16 juin 2017

La princesse Astrid est arrivée à Busan, ville portuaire en Corée du Sud, sans le secrétaire d'Etat fédéral au Commerce extérieur Peter De Crem qui a raté son train et qui devra prendre le suivant. De quoi créer un peu d'agitation lors de la mission économique princière. 

C'est la secrétaire d'Etat bruxelloise Cécile Jodogne qui fera le speech à sa place. Peter De Crem aurait-il eu du mal à se réveiller?

16/06/2017

Extrait de l'article paru sur leVif.be ce 15 juin 2017

[…] Plus concrètement, un partenariat a par exemple été signé entre la Seoul Business Agency et Brussels Invest & Export pour renforcer le projet du futur Media Park à Schaerbeek. La capitale sud-coréenne compte en effet en son sein une "Digital Media City", à savoir un quartier de 57 hectares qui concentre près de 500 entreprises actives dans les médias, les télécoms et le divertissement. Loin d'être un "ghetto techno", la "Digital Media City" de Séoul est un quartier vivant qui comprend aussi des commerces, des parcs et des logements.

Exactement ce dont rêve Cécile Jodogne, la Secrétaire d'État au commerce extérieur pour la Région de Bruxelles-Capitale, avec le projet de Media Park actuellement en gestation. Prévu sur 20 hectares à Schaerbeek, ce site dédié aux industries audiovisuelles et digitales abritera notamment les nouveaux sièges de la RTBF et de la VRT qui devraient y emménager en 2021 si tout va bien. Dans la foulée, d'autres acteurs des médias comme la chaîne BX1 ou le cluster Screen Brussels, mais aussi des écoles de cinéma et d'audiovisuel, devraient rejoindre le site qui sera finalisé à l'horizon 2030. […]

15/06/2017

Extrait de l'article publié par La Libre de ce 7 juin 2017

Le service d’incendie et d’aide médicale urgente (Siamu) de la région bruxelloise accueillera prochainement une équipe de pompiers spécialisés, nommée la Casualty Extraction Team (Cet).

“Le Siamu s’est inscrit dans le projet pilote. Je ne peux qu’être en faveur d’une mesure qui peut permettre de sauver plus de citoyens tout en étant attentif à la protection des agents. Je rappelle qu’il s’agit ici d’une équipe hyper spécialisée, qui n’interviendra que dans des cas très précis” , précise la secrétaire d’Etat chargée du Siamu, Cécile Jodogne (Défi), dans une réponse parlementaire.

En effet, ces pompiers d’élite ont fait l’objet d’une sélection stricte. “Pour la sélection, les principaux critères portent sur l’expérience, la capacité à agir dans des circonstances stressantes, la condition physique et l’expérience en aide médicale urgente. Un appel à candidature, lancé au Siamu, a d’ailleurs été clôturé en début d’année” , ajoute Cécile Jodogne.

“En plus des vestes pare-balles et des casques balistiques, l’équipement de protection sera complété par des lunettes de protection, une tenue vestimentaire et des gants adaptés”, détaille la secrétaire d’Etat.

07/06/2017

Extrait de l'article paru dans la DH de ce 6 juin 2017

Les formations gratuites Réagir face à l’urgence qui ont repris samedi dans la caserne des pompiers de l’Héliport.

“Il y a une volonté claire des citoyens de se familiariser aux gestes qui sauvent et aux bons réflexes à avoir en cas d’urgence”, a commenté la secrétaire d’État en charge du Siamu Cécile Jodogne (Défi)

06/06/2017

Extrait de l'article paru sur levif.be du 3 juin 2017

"Il y a une volonté claire des citoyens de se familiariser aux gestes qui sauvent et aux bons réflexes à avoir en cas d'urgence", estime Cécile Jodogne, secrétaire d'Etat en charge de la lutte contre l'incendie. "L'objectif est avant tout de sensibiliser la population afin que celle-ci puisse, en cas de nécessité, poser des premiers gestes et préparer l'arrivée des secours".

 

03/06/2017

Extraits de l'article paru dans Le Soir du 23 mai 2017

Dans un discours commémoratif au Docks Dome de Bruxelles, la secrétaire d’Etat bruxelloise chargée du Siamu (Service d’incendie et d’aide médicale urgente) Cécile Jodogne (Défi) a souligné «l’humanité profonde de leur engagement qui s’impose à nous», en parlant des membres des services de secours. Elle a détaillé les mesures prises pour améliorer les interventions à la suite de cet incendie qui a fait 251 morts.

«Prise de conscience»

«Je perçois la persistance des échos d’un drame qui appartient à notre histoire et à notre mémoire partagée , a-t-elle déclaré. Après la réalité de la douleur, se dessine alors l’espoir et naît le courage d’oeuvrer à mieux nous protéger des dangers. La prise de conscience des responsables politiques et des services de secours du pays ont permis de prendre à bras-le-corps la question des normes à édicter pour la prévention des incendies ainsi que celle de la nécessaire coordination des services qui avait tant manqué. »

 

23/05/2017

Extraits de l'article publié dans la Dernière Heure du 19 Mai 2017

Outre les traditionnels services de secours appelés en cas d’urgence, une quarantaine de sociétés à Bruxelles travaillent également dans le secteur du transport médical non-urgent.

[…] jusqu’ici, même si cela peut paraître aberrant, n’importe qui disposant d’un permis de conduire pouvait travailler comme ambulancier. Absence d’équipements, véhicules vétustes, personnel surexploité et des sommes astronomiques facturées aux patients : les abus étaient légion en Région bruxelloise.

Une situation à laquelle les ministres bruxellois de la santé, Cécile Jodogne (Défi) pour la Cocof et Didier Gosuin (Défi) pour la Cocom, ont voulu remédier en élaborant conjointement une réglementation pour le secteur. Le décret Cocof et l’ordonnance Cocom sont passés ce jeudi en première lecture au gouvernement bruxellois. “On parle ici de formation dont le contenu sera défini dans les arrêtés d’exécution qui vont suivre. Pour le bicommunautaire, il y a aussi une exigence linguistique, à savoir une connaissance suffisante du français et du néerlandais”, commente le cabinet de Cécile Jodogne.

En cas de manquement grave, la société pourra se voir retirer son agrément. “Il était important de légiférer sur les conditions d’agrément, le type de formation que doivent avoir les ambulanciers pour pratiquer leur métier, l’équipement, mais aussi la tarification des prestations. Avec pour objectif de garantir l’intégrité physique des patients, de respecter leur bien-être et assurer une sécurité tarifaire”, explique Cécile Jodogne. […]

 

 

19/05/2017

Extraits de l'article paru sur LaLibre.be de ce 14 mai 2017

[…] La secrétaire d’Etat bruxelloise en charge du Commerce extérieur, Cécile Jodogne (Défi), a pris cette mission à bras-le-corps. Le prochain déplacement qu’elle fera à Londres aura lieu le 30 mai pour un séminaire spécialement consacré au secteur financier.

[…] Avec 30 000 lobbyistes, Bruxelles est, après Washington, la ville avec la plus grande concentration d’influenceurs en matière de législation et d’affaires, ce qui en fait un centre décisionnel stratégique", explique-t-on au cabinet de la secrétaire d’Etat. […]

15/05/2017

Extrait de l'article paru dans la Libre Belgique du 13 Mai 2017

Dans son rapport annuel, le Siamu a classé les interventions en trois catégories distinctes : interventions techniques et de sauvetage, incendie et, enfin, logistiques. “Les interventions techniques reprennent les personnes coincées, les inondations, les plongeurs ou encore le dégagement de la voie publique alors que les interventions logistiques, ce sont les balisages des routes et l’assistance aux ambulances”, explique le cabinet de la secrétaire d’Etat en charge du Siamu, Cécile Jodogne (Défi). En 2016, les pompiers bruxellois ont réalisé 4 547 interventions de sauvetage, 3 004 interventions incendie et 2 830 interventions logistiques. Seule cette dernière catégorie enregistre une hausse par rapport à 2015, avec 300 opérations supplémentaires.

15/05/2017

Extrait de l'article paru dans la Libre Belgique du 13 Mai 2017

Le rapport met également en évidence la large différence du nombre d’interventions effectuées par les pompiers proprement dit et les pompiers-ambulanciers. Sur les 87 915 opérations menées à Bruxelles en 2016, 74 024 concernaient l’aide médicale urgente.

Quant aux casernes les plus sollicitées, c’est celle de l’Héliport, inaugurée en juillet dernier et située en plein centre-ville, qui se hisse au sommet du classement avec 4 871 interventions, suivie par Anderlecht (3 375 interventions) et Delta (2 613 interventions).

En juin prochain, 30 nouvelles recrues viendront renforcer les équipes.

13/05/2017

La Dernière Heures du 6 Mai 2017

"Tant que des progrès notables en matière de droit humains n’y auront pas été concrétisés, je ne mènerai pas de mission économique en Arabie Saoudite", de la secrétaire d’État bruxelloise au Commerce extérieur Cécile Jodogne (Défi).

06/05/2017

Extraits de l'article paru dans "La Libre" du 5 mai 2017

Souvenez-vous, il y a un peu plus d’un an, la Région bruxelloise lançait, en collaboration avec la Croix-Rouge et le Siamu, des formations baptisées
Réagir face à l’urgence […]

Au vu du succès rencontré, la secrétaire d’Etat en charge de l’Aide médicale urgente, Cécile Jodogne (Défi), avait alors rapidement mis sur la table l’idée
de pérenniser ce type de formations. Après de longs mois de réflexion, le projet a finalement été présenté au gouvernement bruxellois ce jeudi.

Concrètement, la formule des formations a été revisitée. Désormais, celles-ci tenteront de mieux préparer les citoyens aux situations d’urgence
quotidiennes. “Les attentats ne constituent pas l’essentiel des moments de crise qui demandent une aide urgente. C’est pourquoi la formation va être
plus générale. Tous les accidents de la vie dont on peut être témoin y sont repris, que cela soit à la maison, à son travail ou encore dans l’espace public
comme par exemple un accident en mobylette”, détaille Cécile Jodogne.

Autre nouveauté : celles-ci prendront place tous les premiers week-ends du mois, de juin à décembre, et dans un endroit fixe, à savoir à la caserne de
l’Héliport. “Le samedi, les formations seront ouvertes à tous les Bruxellois alors que le dimanche, cela sera réservé pour les mouvements de jeunesse
actifs en Région bruxelloise. Il y aura, à chaque fois, deux groupes le matin et deux groupes l’après-midi” , ajoute la secrétaire d’Etat.

[…] L’âge minimum des participants a, quant à lui, été revu à la baisse, passant de 15 à 12 ans. “J’ai été interpellé plusieurs fois par de jeunes adolescents
souhaitant participer et par des parents désirant venir avec leurs enfants. La Croix-Rouge réfléchissait aussi à abaisser l’âge des formations et donc
nous avons décidé d’accepter les jeunes à partir de 12 ans car nous leur apprenons des gestes de base”, dévoile Cécile Jodogne.

05/05/2017

Article paru sur La Libre.be de ce 4 mai 2017

Concrètement, cette application permettra, à terme, de mieux localiser les défibrillateurs existants. "Le projet appelle à la participation de tous les citoyens. Ils pourront signaler sur une carte où se trouvent les défibrillateurs. Evidemment, nous connaissons déjà tous ceux qui se trouvent dans les lieux publics et ceux-ci constitueront la base de l’application mais celle-ci sera enrichie avec ceux qui se trouvent dans des magasins, des centres commerciaux, des salles de sport ou encore chez des particuliers", nous explique la secrétaire d’Etat en charge du Siamu, Cécile Jodogne (Défi). […]

Travail collaboratif

Après cette phase test et l’intégration des données dans le système interne de la centrale de secours du Siamu, l’application sera validée et mise à disposition du public. "C’est le résultat d’un processus participatif au cours duquel une initiative citoyenne s’est transformée en véritable travail collaboratif. C’est un excellent signal que les acteurs publics et un incubateur citoyen tel que MolenGeek collaborent afin de sauver des vies", a conclu Cécile Jodogne.

Lire l'article en ligne

04/05/2017

Extrait de l'article paru sur l'Avenir.net

[…] Au moment de lancer les tests de l’app avant une ouverture au public en septembre, Jodogne salue «le degré d’investissement et d’aboutissement de cette impulsion citoyenne. C’était la première fois que des citoyens se tournaient spontanément vers le service public pour proposer leurs compétences. C’est exemplaire! Et ça doit stimuler l’ouverture, la curiosité et l’audace. Et qui sait: demain, cette expérience pourrait aider ces jeunes à répondre à d’autres commandes publiques».

Lire l'article en ligne

04/05/2017

Extrait de article paru sur BX1 le 3 Mai 2017

La secrétaire d’Etat bruxelloise en charge de l’Aide médicale urgente, Cécile Jodogne estime que la démarche des développeurs de Molengeek est exemplaire. «Je me souviens du Hackathon de mai 2016 comme d’un moment important de la période post-attentats. Cette détermination autour de projets créatifs pour aider les services d’urgence a été l’une des balises importantes de la mobilisation citoyenne. (…) Ce partenariat d’un genre nouveau illustre aussi très bien les opportunités qu’ouvrent les outils numériques. Pas seulement pour le développement économique, mais ici, pour l’expression de nouveaux engagements citoyens marqués par la bienveillance.»

03/05/2017