Rénover les casernes des pompiers et garantir la sécurité des agents

Poursuivre la rénovation des casernes de pompiers et garantir la sécurité des agents

L’état des casernes et leur répartition sur le territoire bruxellois est l’un des enjeux importants des années à venir. D’une part, l’âge et l’état de plusieurs casernes nécessitent des rénovations lourdes ; d’autre part, la croissance démographique et la création de nouveaux quartiers imposent une analyse et une nouvelle implantation des casernes et des postes avancés.

Organiser, en interne, une gestion plus cohérente des infrastructures

Pour répondre à ce problème, un poste d’architecte a été créé au sein du SIAMU pour la gestion à temps plein des infrastructures.

En parallèle, le bureau d’architecture en charge de la mission d’audit des infrastructures existantes et de l’encadrement des menus travaux de rénovation a été désigné et travaille depuis le mois de mars 2016 en étroite collaboration avec les agents opérationnels du SIAMU en charge des infrastructures.

Un plan d'investissements fondé sur une base solide

Une première phase d’audit des bâtiments a été réalisée pour les postes d’Anderlecht, d’Héliport, de Chênaie, de la VUB et de l’UCL. Les autres postes suivront dans la foulée.
Cet audit est exhaustif et porte sur les aspects structurels, techniques spéciales, sécurité, performance énergétique, parachèvement, etc. Chaque point est détaillé et les travaux à effectuer sont décrits tant du point de vue de leur priorité que de leur coût. Cet audit a donc servi de base solide à l’établissement d’un plan pluriannuel d’investissement dans les casernes. Ce plan a été finalisé fin de l’année 2016.

En parallèle, toujours dans le cadre de la mission, des travaux urgents sont planifiés pour les casernes des pompiers à court terme.

Déjà de nouvelles casernes pour faciliter l'accès des services de secours

Par ailleurs, des projets de construction de casernes et de postes avancés sont lancés. Tout d’abord, le nouveau poste Cité est opérationnel depuis le 4 juillet 2016. Ensuite, une prospection de terrain est en cours en vue de créer un nouveau poste dans la zone Forest/St Gilles/Uccle.

Enfin, en partenariat avec Beliris, une mission pour la démolition/reconstruction d’un nouveau poste pour Delta a été lancée. Ce projet est indispensable car la caserne actuelle souffre cruellement d’un manque d’espace (800m² contre les 1600m² de Paul Brien, pour la même occupation en personnel).