La Région réclame des salles de shoot

Article paru dans la Dernière Heure du 9 septembre 2017

Dans le cadre de la mise en oeuvre du plan de réduction des risques liés à l’usage de drogue, la Région bruxelloise areconnu officiellement ce vendredi les deux ASBL Dune et Modus Vivendi.

[…] Une démarche qui s’accompagne d’un appel de la Région bruxelloise au Fédéral afin de faire évoluer le cadre légal en vue de permettre la mise en place de salles de consommation de drogues encadrées, plus communément appelées salles de shoot. La création de pareilles infrastructures avait déjà été demandée par la Ville de Liège fin 2016. “L’approche purement sécuritaire des usages de drogues a montré ses limites et est très onéreuse. Il faut réaffirmer sans cesse l’importance d’une vision pragmatique du phénomène des drogues, qui met la santé des usagers au centre des préoccupations. Le gouvernement fédéral a également un rôle à jouer dans ce dossier, en permettant par exemple la mise en place de salles de consommation à moindres risques. Ce qu’il refuse jusqu’à présent, pour des raisons purement idéologiques” , a dénoncé la ministre de la Santé du gouvernement francophone
bruxellois Cécile Jodogne (Défi).