Protection civile : Bruxelles s'impatiente

Extrait de l'article publié par Le Vif le 22 novembre 2018

A partir du 1er janvier, la Belgique ne disposera plus que de deux unités de protection civile, l’une à Brasschaat (Anvers), l’autre à Crisnée (Liège). Et Bruxelles ? Rien. La Région, par la voix de sa secrétaire d’Etat Cécile Jodogne, a pourtant vite tiré la sonnette d’alarme, mettant en exergue les dangers encourus par la population bruxelloise, notamment en cas d’attaque chimique, bactériologique, radiologique ou nucléaire. […]

la Région s’est par ailleurs tournée vers le Conseil d’Etat pour y introduire une requête en annulation contre l’arrêté royal qui fixe la répartition géographique des unités de protection civile. […]