Réponses aux interpellations parlementaires

Séance du: 18/04/2017
Question posée par M Benoît Cerexhe

Bref aperçu de la réponse de Cécile Jodogne

À ce sujet, j'ai déterminé deux axes de travail principaux : d'une part, renforcer les équipes, tant au niveau du nombre de leurs membres que de leurs qualifications ; d'autre part, réformer les procédures actuelles pour simplifier le travail des préventionnistes et réduire le temps nécessaire pour traiter les dossiers.

Des statistiques récentes du service montrent que 50% des dossiers de prévention sont traités dans le mois, et 80% dans les deux mois. Une petite partie des dossiers prend effectivement davantage de temps, parfois en raison de leur nature : taille, particularités, affectations multiples et complexes.

Par ailleurs, toujours en matière de renfort en personnel, une dizaine de nouveaux officiers rejoignent les rangs du Siamu cette année encore. Bien entendu, ils doivent être formés aux techniques spécifiques de prévention, ce qui prendra quelques mois.

[...] En la matière, les améliorations sont réelles, nous sommes loin des retards d'il y a quelques années. J'espère que les réformes en cours auront rapidement un impact sur la vitesse de traitement des dossiers.

Séance du: 31/03/2017
Question posée par Mme Catherine Moureaux

Bref aperçu de la réponse de Cécile Jodogne

Les asbl Eurotox et Modus Vivendis, subventionnées par la Commission communautaire française, m'ont fait savoir que des signalements de ce type leur ont été communiqués il y a plusieurs semaines par une asociation en contact avec les usagers et les travailleurs communaux.

Afin d'estimer l'ampleur du phénomène et vérifier s'il s'observe au-delà des communes bruxelloises que j'ai citées, l'asbl Eurotox a lancé un message sur un forum traitant des tendances émergentes en matière de drogues. Ce forum est un outil réservé aux professionnels (accompagnateurs psychosociaux, médecins, thérapeutes, chercheurs, etc.) qui travaillent dans le domaine de l'usage de drogues. [...]

[...] Les associations spécialisées définissent actuellement une stratégie pour faire face à ce phénomène. Plusieurrs outils sont en cours de réflexion : 

- la réalisation d'un dépliant sur la réduction des risques sur le sujet [...] en ciblant les publics potentiellement concernés;

- la formation d'acteurs de proximité [...] ;

- la mise en place d'une procédure de signalement [...] .

[...] Le travail ciblé avec nos acteurs de terrain et la réaction des communes interpellées à ce sujet sont de bons canaux pour lutter contre ce phénomène inquiétant qui fait partie d'une tendance qui se confirme : le détournement de produits pour une consommation excessive, avec les problèmes de santé associés.

Séance du: 09/03/2017
Question posée par M. Gaëtan Van Goidsenhoven

Bref aperçu de la réponse de Cécile Jodogne

[...] Nous disposons en effet d'un hub digital bruxellois depuis 2011, grâce à l'ouverture d'un poste à San Francisco, au coeur de la Silicon Valley. Ce poste organise chaque année la mission "Connecting Brussels with the Silicon Valley", qui initie nos entreprises au marché technologique nord-américain.

Un an après l'ouverture de ce poste à San Francisco, la Région bruxelloise a ouvert un poste en Inde, qui peut être considéré comme notre deuxième hub digital, puisqu'il est situé au sein d'un marché colossal, fort orienté vers le
numérique. [... ]

[...] Le plan d'action de BIE prévoit onze actions dans le secteur de l'IT, dont quelques nouvelles, notamment au salon de Laval Virtual, mais aussi deux missions pour les "export starters" à Londres et à Paris.

Outre les activités propres à BIE que je viens de vous exposer, je veille également à ce que les initiatives technologiques et numériques pilotées par d’autres acteurs en Région bruxelloise aient toutes une composante internationale. [...]

 

 

Séance du: 10/02/2017
Question posée par Mme Fatoumata Sidibe

Bref aperçu de la réponse de Cécile Jodogne

[...] Plusieurs acteurs concernés par la problématique de la dépigmentation volontaire ont pu échanger et apporter leur expertise sur cette question.

Les membres de ce groupe de travail ont rédigé un rapport dans lequel figurent un premier état des lieux de la situation mais aussi surtout les difficultés rencontrées ne s'est plus réuni. Le principal écueil réside dans le fait qu'il n'existe pas de données chifrées, précises et objectives concernant quant à l'ampleur du phénomène, tant en termes du nombre de personnes concernées par cette pratique que leurs caractéristiques ( âge, sexe, niveau socio-économique,etc.).

En effet, outre le fait que de nombreuses personnes utilisent des produits détournés de leur premier usage, des préparations artisanales et des produits illégaux, la dépigmentation volontaire revêt la plupart du temps un caractère tabou et est pratiquée dans la sphère intime, ce qui complique le travail statistique et de prévention.

Séance du: 09/02/2017
Question posée par M. André du Bus de Warnaffe

Bref aperçu de la réponse de Cécile Jodogne

Une entreprise a signé deux contrats à l’issue de la mission. D’autres ont pu renforcer leur présence sur le marché texan. Deux mois à peine après la mission, il est trop tôt pour en dresser un bilan. [...]

[...] Je n’ai pas hésité à utiliser le Brexit comme argument supplémentaire pour tenter de convaincre les Texans de rediriger leurs investissements au Royaume-Uni vers Bruxelles.

J'envisage une action de réciprocité avec les Texans, notamment dans les secteurs de l'e-santé (e-Health) et des technologies propres (cleantech), deux domaines dans lesquels nous avons noué d'excellents contacts lors de deux séminaires organisés par la Région bruxelloise.

Séance du: 09/02/2017
Question posée par M. Julien Uyttendaele

Bref aperçu de la réponse de Cécile Jodogne

[...] L’opportunité d’organiser une telle action a bien été examinée avec le cluster software.brussels d’impulse.brussels, mais peu d’entreprises bruxelloises s'occupant de matériel informatique ont manifesté leur envie de participer à l'événement. [...]

La Région bruxelloise compte plus d'entreprises spécialisées dans le logiciel que dans le matériel. Sans masse critique suffisante, il apparaît plus intéressant d’allouer l’argent public à des aides financières individuelles qu’à un stand collectif très coûteux.

Il existe deux aides auxquelles les entreprises désireuses de se rendre au CES. [...]

La première aide financière vise la prospection de marchés hors Union européenne. [...]

La deuxième aide financière a trait à la participation à des foires à l’étranger. [...]

Je suis en train de retravailler l’arrêté régissant ces aides à l’exportation, pour en raccourcir les délais d’introduction et les rendre plus flexibles, via l’utilisation de forfaits.

À côté des aides financières, les entreprises peuvent également compter sur le conseil et l’accompagnement sur mesure de notre réseau d’attachés économiques et commerciaux. [...]

Séance du: 07/02/2017
Question posée par M. Marc-Jean Ghyssels

Bref aperçu de la réponse de Cécile Jodogne

[...] Il y a tout d'abord la rationalisation de l'organigramme du Siamu, basée sur les principes suivants :

- l'unification de la direction du Siamu

- la création du rôle de coordinateur administratif

- la mise sous mandat de tous les membres du conseil de direction.

Le second axe consiste en l'intégration du Siamu dans la réforme fédérale de la sécurité civile. [...]

Parallèlement à cette adoption, mon cabinet a négocié durant de longs mois un accord de coopération avec l'autorité fédérale. Cet accord de coopération a pour objectif d'harmoniser le statut des agents opérationnels du Siamu et celui des agents des zones de secours, tout en tenant compte des spécificités bruxelloises.

Les problèmes qui ont abouti à la modification de l'organisation du Siamu sont sous contrôle. Les nouvelles personnes en place, ainsi qu'un travail considérable de mon équipe, ont permis de susciter le dialogue entre les parties administrative et opérationnelle.[...]

 

 

Séance du: 19/01/2017
Question posée par Mme Brigitte Grouwels

Bref aperçu de la réponse de Cécile Jodogne

Face à cet éclatement partiel de la City de Londres, Bruxelles peut se positionner comme centre d'expertise dans des niches telles que la compensation, la gestion de fonds et la technologie financière (Fintech). Dans le domaine financier, il s'agit en effet des trois domaines au sein desquels notre Région peut présenter des avantages spécifiques.

Sur la base de ces éléments, j'ai élaboré deux piliers que je mets actuellement en oeuvre en collaboration avec Brussels Invest & Export. Dans le même temps, le gouvernement prend des mesures pour redorer le blason de notre Région.

Le premier pilier concerne la promotion de Bruxelles en tant que centre d'activités pour les grandes entreprises du secteur des services financiers. [...]

Le deuxième pilier consiste à attirer le siège de l'Autorité bancaire européenne à Bruxelles. [...]

Séance du: 13/01/2017
Question posée par Mme Barbara Trachte

Bref aperçu de la réponse de Cécile Jodogne

[...] D'aucuns pourraient en effet hésiter à engager des femmes et se reporter sur l'engagemenet d'hommes parce qu'ils anticiperaient un possible surcoût en cas d'écartement.

De plus, comme vous l'évoquez, il serait inacceptable que cette meusre conduise à la mise en danger de la santé des femmes enceintes si leur emplpoyeur renonçait à les écarter.

Différents secteurs pourraient être touchés, notamment le secteur de la santé mentale, en particulier les travailleuses qui s'occupent de jeunes enfants, les professionnelles qui travaillent avec des publics précarisés, notamment en rue - sans-abri, usagers de drogues, et autres - ou encore le secteur du handicap.

 

 

Séance du: 13/01/2017
Question posée par M. Julien Uyttendaele

Bref aperçu de la réponse de Cécile Jodogne

 Lors d'une récente commission, j'ai répondu à une question de M. Manzoor sur le projet mené par le collectif Libertalia et destiné aux élèves de l' Institut Redouté-Peiffer à Anderlecht. [...]

[...] Ce projet doit permettre aux élèves d'entamer, sur une base volontaire, une réflexion sur les différents risques que vous avez mentionnés, par le biais du théâtre-action.

La temporalité du projet respecte évidemment le rythme des élèves. Celui-ci est donc calqué sur le calendrier scolaire : les ateliers se déroulent une fois par semaine, d'octobre à mai, le projet ayant démarré à l'automne 2016.

Ce premier projet concerne donc le milieu scolaire et les adolescents, qui sont la cible de votre question.