«Les opportunités d’affaires sont très importantes.»

Extrait de l'article paru dans La Capitale de ce 2 mars 2018

La mission économique qui a lieu cette semaine en Tunisie est la deuxième à Tunis depuis que Cécile Jodogne (DéFI) a pris ses fonctions comme secrétaire d’État bruxelloise en charge du Commerce Extérieur. « L’intérêt pour la Tunisie ne date pas d’hier.

Je souhaitais organiser une mission économique en Tunisie car ce pays a beaucoup de potentiel tout en étant proche de la Belgique, notamment par sa dimension francophone. Une première délégation est déjà venue en octobre 2016. Il s’agit ici d’une deuxième mission avec une vingtaine d’entreprises bruxelloises et wallonnes. Les entreprises belges ont un savoir-faire demandé en Tunisie et les opportunités d’affaires sont très importantes », souligne Cécile Jodogne.

« Nous avons mis l’accent sur le secteur des technologies de l’information et de la communication qui est un secteur privilégié dans le cadre du plan Tunisia 2020, lequel mise sur le dynamisme et les technologies pour le développement de start-up dans toutes les régions du pays », précise-t-elle.
Pour cette mission, la secrétaire d’État a fait le choix d’accompagner la mission « car la présence d’un ministre est un plus pour les entreprises. Nous avons eu des rencontres avec différents ministres clés qui ont permis aux entreprises d’obtenir des informations sur la volonté du pays en termes de développement. Cela permet d’ouvrir des portes pour les entreprises qui nous accompagnent.»
[…]