New York Bruxelles arrive

Extraits de l'article du Vif/L'Express du vendredi 4 août 2017

Douze missions économiques en un an, on n’avait jamais vu ça. La Région bruxelloise met le turbo sur le commerce extérieur. Coulisses de l’expédition new-yorkaise.

C’est connu : les Belges font rarement de leur stouf. Ce matin-là, dans une salle du consulat général de New York, Cécile Jodogne parle sans micro. Devant une salle remplie d’investisseurs potentiels, la secrétaire d’Etat au Commerce extérieur vend sa Région.

[…] Rien que pour 2016, 77 actions en Belgique et à l’étranger. Cette année, la secrétaire d’Etat s’est déplacée à Cannes, Paris, Cologne, Londres mais aussi à Dubaï, San Diego, New York, au Maroc, au Togo, au Bénin et en Corée. Douze missions commerciales 100 % bruxelloises : un record.

Pourquoi cette frénésie ? Parce que le commerce extérieur contribue largement à l’économie et à l’emploi en Région bruxelloise. Deux façons de remplir les caisses : par les investissements étrangers à Bruxelles, et par les exportations des produits et services des entreprises bruxelloises. […] L’autre raison de cette hyperkinésie, dit-on au cabinet Jodogne, c’est le choix, face à l’incertitude du contexte mondial, d’encourager les entreprises qui exportent à ne pas mettre tous leurs œufs dans le même panier. […]

Lors de la mission économique à New York, la plus importante du plan d’action officiel 2017 de BIE, il allait du bureau du maire de New York, réputé fermé, aux locaux de Google en passant par Sharingbox, success story belge : les rois du photobooth font dix millions de dollars de chiffre d’affaires. La secrétaire d’Etat a aussi rendu visite au siège de Swift pour mieux comprendre les ressorts de l’après-Brexit. Elle a entraîné toute la mission au Spin, un club de ping-pong devenu la coqueluche de Lexington Ave. (7 à 8 millions de CA par an, quand même). Initialement lancé par l’actrice Susan Sarandon, il appartient maintenant à 60 % à des Belges.

Bruxelles, ce n’est pas seulement du chocolat et des gaufres. La preuve par les entreprises présentes à New York, une vingtaine, qui appartiennent aux secteurs de la construction et de l’écoconstruction, du design et de la mode, de l’édition et du digital. […]

Ces spécialités tombent à pic dans une ville hérissée d’échafaudages. Elles collent avec le parcours de la secrétaire d’Etat, ex-échevine de l’Urbanisme à Schaerbeek et fan d’architecture. « On sent qu’elle n’improvise pas, commente l’architecte Luk Peeters. C’est son truc. » C’est aussi le sens pris par la politique publique de Bruxelles, qui influence l’excellence régionale en construction passive. Depuis l’an dernier et l’adoption du plan pour l’économie circulaire et pour le climat, les nouveaux bâtiments doivent être passifs et peu énergivores. « En 2015, rappelle Cécile Jodogne, une délégation new-yorkaise débarquait à Bruxelles pour étudier nos maisons passives. Un an plus tard, le maire, Bill de Blasio, lançait son plan pour diminuer les émissions dues aux bâtiments. Il répète à qui veut l’entendre que son programme “Construction exemplaire” est basé sur le nôtre. Il y a de quoi être fier, non?» […]

L’autre bonne idée, c’est cibler Brooklyn.

[…] Et l’arrivée de la course Bike for Africa au pont de Brooklyn, en octobre prochain ? C’est Christophe Allard, de Brussels Airlines, qui défend le dossier. Tous les trois ans, la fondation créée par Brussels Airlines organise cet événement de charité au profit de projets en Afrique. «Une équipe neuve, féminine et dynamique aux commandes du commerce extérieur bruxellois, c’est une bonne nouvelle», commente le responsable de la compagnie aérienne pour l’Amérique du Nord.

[…] A propos d’efficacité, a-t-on une idée de celle de ce type d’initiative ? Le budget annuel prévu pour les actions de BIE est de 1 745 000 euros, plus les 300 000 venant des frais d’inscription versés par les entreprises. […] un contrat signé en 2017 peut découler de contacts plus anciens. […] « L’impact de ces missions est indirect », relève Bruno de Veth chez JDS Architecte […]

D’après une étude de satisfaction menée par le BIE, 88 % des entreprises participantes sont satisfaites des missions de prospection commerciale. […]