Concilier commerce et droits humains

Extraits de l'article paru dans Le Soir du 21 ocotbre 2017

[…] Est-il opportun de partir en mission économique au Myanmar, où les Rohingyas sont persécutés ? Ou aux Philippines... […]

[…] la secrétaire d’Etat bruxelloise au Commerce extérieur, Cécile Jodogne (Défi), a mis sur pied un plan global mêlant commerce, développement durable et droits de l’homme. […] «Le débat est sensible et complexe, et il n’y a pas de réponse noire ou blanche.» Malgré cela, elle a élaboré des solutions pour répondre aux différentes situations. Elles se déclinent en deux axes.

Un : évaluer la situation des droits de l’homme dans les pays où la Région bruxelloise envisage d’organiser des missions économiques et où ces droits posent question. […]

Deuxième axe du plan Jodogne : sensibiliser les entreprises au développement durable, dans ses aspects droits de l’homme aussi.

[…] la secrétaire d’Etat veut avancer : « Dans ce cadre-là, sans attendre des actions concrètes qui sont, nous dit-on, en cours de préparation au niveau du fédéral, on veut déjà inscrire Bruxelles dans plusieurs actions. » Concrètement, elle veut : organiser un séminaire sur les droits humains à l’intention des attachés économiques et commerciaux bruxellois ; inclure un volet droits de l’homme dans la formation des « Brussels Young Exporters » ; intégrer cette dimension dans le prix du « Brussels Best Exporter » ; développer une « boîte à outils» sur les droits de l’homme pour les entreprises ; organiser une communication vers les sociétés… […]