Certains, à Bruxelles, voudraient aussi ouvrir une salle de shoot pour les toxicomanes

Extrait de l'article paru sur rtbf.be

La ministre bruxelloise (Défi) de la Santé, Cécile Jodogne, compétente en matière de prévention, s'est clairement prononcée en faveur de l'ouverture d'une salle de shoot sur le territoire de la région. "La consommation de drogues dans un lieu prévu à cet effet, où les usagers peuvent recevoir des seringues propres, permet de réduire les risques sanitaires comme la transmission de l'hépatite C". Ces lieux permettent par ailleurs de rester en contact avec les consommateurs très précarisés et de les réintégrer dans un circuit d'aide psycho-médico-sociaux. Il existe 90 dispositifs de SCMR en Europe et ils ont largement prouvé leur utilité.

LIre cet article sur rtbf.be