Bruxelles: Le suivi des délinquants sexuels menacé

Extraits d'un article publié ce 25 juin 2017 sur DH.be

[…] Le Centre d’appui a un rôle primordial dans la chute du nombre de récidives des délinquants sexuels. Le taux passe de 27 % à 7,9 % quand ils sont suivis par le CAB.

[…] Le fédéral, par la voix du ministre de la Justice Koen Geens (CD&V), rabote le montant des subventions destinées au CAB.

[…] En 2016, la ministre chargée de la politique de la Santé à la Cocof, Cécile Jodogne (Défi), avait débloqué 40.000 € pour permettre au centre de continuer ses activités d’évaluation et d’orientation des auteurs d’infractions à caractère sexuel. Mais cela était exceptionnel et depuis lors, aucune solution sur le long terme n’a pu être trouvée. Cette même année, Cécile Jodogne avait aussi écrit au ministre de la Justice en précisant, entre autres, que "les budgets bruxellois n’ont pas vocation à remplacer les désinvestissements politiques du fédéral." Lettre restée sans réponse.