Bruxelles a fait le plein d’énergie à San Francisco

Ils sont venus, ils ont vu et ils sont repartis avec un moral gonflé à bloc. “Ils”, ce sont les 23 représentants de douze jeunes pousses bruxelloises ayant pris part, du 18 au 22 septembre, à la mission “Connecting Brussels with Silicon Valley” conduite par Cécile Jodogne, secrétaire d’Etat bruxelloise au Commerce extérieur.

[…] “Nous avons tous été impressionnés par l’énergie positive et la détermination qui règnent à San Francisco et dans la Silicon Valley” , expliquait Cécile Jodogne, vendredi soir, au moment de dresser un premier bilan de l’escapade bruxelloise. “Un seul exemple : en Belgique, quand un entrepreneur échoue, c’est inscrit sur son front. Ici, c’est vu comme une opportunité de rebondir. Tout semble aussi possible.” L’objectif de la mission n’était évidemment pas d’encourager les start-up à délaisser Bruxelles pour s’implanter sur la côte Ouest des Etats-Unis. L’ambition visait, d’une part, à s’inspirer de l’écosystème entrepreneurial le plus dense et le plus riche au monde, et, d’autre part, de nouer des contacts en vue de développer des partenariats entre la Silicon Valley et la Région bruxelloise.

Cécile Jodogne, dont l’action s’inscrit dans la stratégie gouvernementale “Digital Brussels” (avec le plan “NextTech, les clusters “software” et “screen”, etc.), entend organiser davantage de missions axées sur les “tech” à l’avenir. Par ailleurs, dès janvier 2018, les entreprises ayant eu des premiers contacts lors de missions à l’étranger pourront bénéficier d’incitants financiers pour faire venir ces contacts à Bruxelles en vue de les soutenir à conclure des partenariats stratégiques.

[…]

Lire cet article sur LaLibre.be (abonnés)