Brussels Days à New-York : être femme et réussir aux Etats-Unis

Brussels Days à New-York : être femme et réussir aux Etats-UnisExtraits de l'article paru dans le Paris Match Belgique de de 7 juillet 2018

L'avenir appartient-il aux femmes? Paris Match est allé à la rencontre des businesswomen belges lors de la mission économique et culturelle menée par Cécile Jodogne, secrétaire d'Etat en charge du Commerce extérieur, et Rudi Vervoort, ministre-président de la Région bruxelloise.

Cécile Jodogne rappelle le poids du chocolat belge ­ l'or marron et blanc ­ aux Etats-Unis. La production est majoritairement destinée à l'exportation, qui a quadruplé en moins de dix ans. L'activité chocolatière est un fleuron de l'agroalimentaire au Plat Pays, où elle caracole en troisième position, derrière la viande et le lait.

«Nous croyons à un avenir égalitaire hommes-femmes, au-delà du "future is female" . Pour y parvenir, on a besoin de se serrer les coudes entre femmes, mais aussi d'éduquer les jeunes générations.» Nous découvrons certains créateurs au Dover Street Market, un concept store new-yorkais pointu où les Belges sont venus encadrés par la sémillante Alexandra Lambert, fondatrice et directrice de MAD Brussels (plate-forme pour la mode et le design), présenter leurs conceptions. Ils portent une petite valise remplies d'accessoires.

Brussels Days à New York : Les femmes entrepreneurs à la conquête de la Grosse Pomme

Lire cet article en ligne paru sur ParisMatch.be